Publications du SDEN 56

CAP 22

Méga cure d'austérité sur les Fonctions Publiques

 

Cet acronyme « CAP » signifie Comité « Action Publique », et 22 correspond à l'année 2022… Il s'agit du prolongement de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) de Sarkozy qui prévoyait des fusions, échanges entre les 3 fonctions publiques… avec la possibilité de licencier un fonctionnaire en cas de 3 refus de réaffectation !

 

Les membres du gouvernement ont reçu le 26 septembre une note d'Édouard PHILIPPE précisant le projet « macronesque » sur les 3 Fonctions Publiques (État / Territoriale / Hospitalière).

Le bilan est clair : « réduire de 3 points la part de la dépense publique dans le PIB d'ici 2022 », soit une économie de plus de 60 milliards !!

Bien entendu, cette diète - pour ne pas dire saignée - se fera en « améliorant la qualité des services publiques », et même en « développant la relation de confiance entre les usagers et les administrations »… Ce miracle qui consiste à multiplier les services en supprimant les moyens est atteignable grâce à la « transformation numé-rique », véritable révolution, qui va « offrir aux agents publics un environnement modernisé » ! Et dire que certains «fainéants » et « fouteurs de bordel » (pour utiliser le vocabulaire présidentiel) ne vont même pas remercier !

Il s'agit donc de « revoir profondément et durable-ment les missions de l'ensemble des acteurs publics que sont l'État, les opérateurs, les collectivités territoriales, les organismes de sécurité sociale ». On sent la remise en cause du statut… Avec des « transferts vers les différents niveaux des collectivités publiques », et même « des transferts au secteur privé, voire des abandons de mission » ! Le message est on ne peut plus clair !

En somme, plein de « mauvaise graisse » du « Mammouth » en moins afin d'alléger l'effort des « 1ers de cordée », pour conserver l'idéologie anti-fonctionnaire qui sévit au plus haut de l'État depuis des décennies, comme le tristement célèbre « socialiste » Allègre.

Il est certain que pour sortir du projet libéralo-tatchérien que promet la « République en marche » arrière, il est nécessaire de préparer la lutte, en renforçant notamment la CGT.

CGT Educ'action du Morbihan, 82 Boulevard cosmao dumanoir, 56100 Lorient. 02 97 87 41 17 / 06 88 32 30 63. 56@cgteduc.fr