top of page

Soutien à l'Union Pirate

La CGT Éduc'action 56 apporte tout son soutien à l'Union Pirate de l'UBS, sujette à des attaques fascistes intolérables. Les faits sont relatés ici : https://www.mediapart.fr/journal/france/050124/lorient-l-extreme-droite-intimide-arme-la-main-un-syndicat-etudiant?userid=d283388c-3f65-4416-b985-ff89ae53215e

Cela se passe dans un contexte morbihannais de plus en plus envahi par les divers visages de l'extrême-droite (comme ici à Vannes : https://www.mediapart.fr/journal/france/050124/en-bretagne-tour-tan-brandit-la-culture-regionale-pour-mieux-diffuser-son-neonazisme?userid=d283388c-3f65-4416-b985-ff89ae53215e , comme à Lorient lors de l'apparition de milices surentraînées pour "nettoyer le centre-ville des émeutiers" qui n'ont reçues qu'une opposition timorée de la police et de la mairie, ou encore lors de l'ignoble attaque de fascistes armés contre des camarades de Solidaires en marge des manifestations contre la loi retraite.).

La CGT Éduc'action 56 sera toujours présente pour lutter collectivement contre l'extrême-droite et le fascisme.


Voici le communiqué de l'Union Pirate de l'UBS, que nous relayons ici :


Résistance Universitaire : Debout Contre l'Extrémisme, Ensemble et

Antifascistes !

Chères étudiant·es, enseignant·es, membres du personnels et de la communauté de

l'université de Bretagne-Sud,

Il est de notre devoir de vous informer des événements qui ont marqué notre université tout

au long de l'année 2023. Ces faits ne doivent pas être pris à la légère, car ils menacent les

fondements mêmes de notre institution.

L'heure est grave ! Notre université, bastion du savoir, de l'épanouissement et de la liberté,

est confrontée à une série d'attaques inacceptables de l'extrême-droite qui menacent la

quiétude indispensable à nos études.

Nous avons été témoins d'une série d'actes intolérables, allant de tags identitaires,

nationalistes, racistes, à la collecte et diffusion d'informations personnelles sur un canal

Telegram néo-nazi, en passant par la dégradation de la fresque participative de l'université

sur le Chili.

Durant l'année écoulée, de nombreuses inscriptions et propagations d'éléments

discriminatoires à caractère raciste et xénophobe ont proliféré sur le campus.

Dans ce contexte déjà préoccupant, la découverte d'une affiche, le week-end du 16 au 18

décembre 2023, au sein de l'UBS, dans le Paquebot, mentionnant un QR code et amenant à

une vidéo sordide, menace l'intégrité des membres de l'Union Pirate UBS. Elle ajoute une

dimension sinistre à la situation actuelle. Mais entendez ceci : Nous, membres de l'Union

Pirate, refusons de plier devant l'intimidation. Au contraire, nous nous dressons,

inébranlables, plus forts que jamais !

Nous vous exhortons à vous opposer fermement à la diffusion de ces idées et aux

groupuscules qui les incarnent. Défendons, ensemble, notre université contre toute tentative

de division, de propagation de discours haineux et dangereux. Que ce soit des

groupuscules, des syndicats, organismes, associations, ou médias, qui diffusent la haine et

contribuent au climat d'insécurité.

Aujourd'hui, nous lançons un appel aux forces du mouvement social : collectifs,

associations, organisations, syndicats, étudiant·es, et citoyen·nes. Joignez-vous à nous pour

défendre l'esprit de notre université. Refusons l'obscurité qui tente de s'installer. Défendons

nos principes démocratiques, solidaires, et notre ouverture sur le monde.

SIAMO TUTTI ANTIFASCISTI !

Le vendredi 5 janvier 2024 à Lorient

L'Union Pirate de l’UBS

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page