Les rassemblements à Vannes et Lorient du dimanche 18 octobre 2020 : communiqué de l'intersyndicale

Mis à jour : il y a 4 jours


Communiqué du dimanche 18 octobre 2020 :

C'est avec effroi que nous avons appris l'attentat dont a été victime notre collègue Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie du collège du Bois d'Aulne à Conflans St Honorine. Nous exprimons notre soutien à sa famille, ses proches, aux personnels ainsi qu’aux élèves et parents d’élèves du collège choqués par cet acte odieux.

Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier : un cours d'EMC, enseignement moral et civique, destiné à échanger et débattre afin d'éveiller l'esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, cours qu'il faisait depuis des années, dans le

respect de la laïcité, c’est à dire dans le respect des croyances des uns et des autres.

C'est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est

profondément atteinte et endeuillée, et au-delà, c’est l'ensemble de la société. L’école est

le lieu de la construction du citoyen et de sa liberté de conscience, de la formation

d’esprits éclairés par la pratique du débat. C’est une tâche essentielle du service public

d’éducation avec ses missions d'apprentissage et d'émancipation. Attaquer un professeur,

c’est attaquer un pilier de la démocratie et de notre République.

Cet assassinat lâche et abject d’un enseignant porte atteinte aux principes fondamentaux

de la République comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, et la laïcité qui

permettent le vivre ensemble.

Face à ce drame, chacun devra se montrer à la hauteur, nous appelons chacun

à s’abstenir de toute instrumentalisation et à respecter le deuil d’une famille, d’une

communauté éducative et de citoyen·ne·s meurtri·e·s.

Nous nous rassemblons aujourd’hui pour dire des choses simples et importantes :

Nous pensons à Samuel Paty ainsi qu’à ses proches endeuillés.

Nous sommes attachés à la liberté d’expression et nous refusons les logiques

extrémistes et obscurantistes.

Nous défendons la laïcité, nécessaire à la liberté de conscience et garante du

vivre ensemble.

À la haine obscurantiste qui a coûté la vie à l’un des nôtres, Samuel Paty, nous

devons toutes et tous répondre par la promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité,

ainsi que, plus que jamais, par la défense de la laïcité.














Plus de 2000 personnes à Lorient, 1200 à Vannes




CGT Educ'action du Morbihan, 82 Boulevard cosmao dumanoir, 56100 Lorient. 02 97 87 41 17 / 06 88 32 30 63. 56@cgteduc.fr