La CGT Éduc’action considère que la mise en place du dispositif chef-d’œuvre est un échec



Pétition en ligne : https://www.change.org/p/monsieur-le-ministre-de-l-education-nationale-session-2021-du-cap-annulation-du-chef-d-%C5%93uvre?


La CGT Éduc’action considère que la mise en place du dispositif chef-d’œuvre est un échec et que les élèves de CAP ne seront pas en mesure d’être évalué·es équitablement pour cette session 2021 car :


▪ sans formation, sans véritable accompagnement par les corps d’inspection, sans budget, sans temps de concertation, les équipes se trouvent en grande difficulté ;


▪ le public concerné est fragile (élèves venant de SEGPA, d’ULIS, ou primo-arrivant·es...). De plus, le confinement de l’année dernière n’a pas permis la mise en place et l’évaluation en contrôle continu. Il ne doit pas essuyer les plâtres de l’épreuve orale ;


▪ les convocations, à partir du mois d’avril 2021, de beaucoup de collègues pour faire passer les oraux dans les CFA et dans les LP amputeront encore du temps d’enseignement ;


▪ les 3h élève et les 6h prof (art. 6 de l’arrêté du 21/11/2018), doivent être respectées, et être utilisées pour faire de l’enseignement disciplinaire.


Par conséquent, la CGT Éduc’action lance une pétition pour l’annulation du chef-d’œuvre. Soyons nombreux à la signer, pour faire aboutir cette revendication !


A lire également :

http://www.cgteduc.fr/images/enseignements/enseignement_pro/reforme_blanquer/4pages_voie_pro_sept_2018.pdf

CGT Educ'action du Morbihan, 82 Boulevard cosmao dumanoir, 56100 Lorient. 02 97 87 41 17 / 06 88 32 30 63. 56@cgteduc.fr