Enseignant·es du Premier degré. Salaires... Primes... Forfait santé… Et si on parlait argent?

Salaires : Grille indiciaires depuis le 1er janvier 2021

Classe normale

BRUTNET Z

Hors Classe


Classe exceptionnelle et échelon spécial


Avec le gel du point d’indice les personnels enseignants ont perdu 21% de pouvoir d’achat depuis 1982.


Depuis 2002, la valeur du point d’indice est passée de 4,318€ à 4,686€, soit une augmentation de

8,5%, alors dans le même temps l’inflation a été de 29,8%… Si le point indiciaire avait simplement suivi l’inflation, il devrait être aujourd’hui à 6€… On vous laisse faire le calcul de votre rémunération… Cette dégradation s’est amplifiée avec l’augmentation des cotisations retraites dans la Fonction publique de 3,25%.




Prime de direction rétroactivité sur la paye de mars

Revalorisation des indemnités de direction, l’ISS (Indemnités de Sujétions Spéciales) est revalorisée de 37,5€/mois. C’est la mensualisation de la prime de 450€ instaurée en décembre 2020.

Changement dans les primes…

Primes REP+

À partir du 1er septembre, en plus des 426,17€ bruts/mois s’ajoute une part modulable. En fonction des résultats sanctionnés par leur hiérarchie, les personnels peuvent toucher soit 234€, soit 421€ ou soit 702€ bruts supplémentaires/an, versée en fin d’année scolaire.





L’introduction du PPCR (non signé par la CGT Éduc’action) ou l’introduction de la Prime Blanquer ne sont pas satisfaisantes pour améliorer la situation salariale des personnels.

Le refus de l’augmentation du point d’indice entraine une dévalorisation des carrières Éducation nationale et la multiplication des primes crée puis accentue les divisions entre les personnels.


  • le doublement minimum du traitement entre le début et la fin de carrière ;

  • un déroulement de carrière de 35 ans maximum ;

  • un seul grade par corps réparti sur 20 échelons maximum ;

  • la suppression de la hors-classe et de la classe exceptionnelle ;

  • l’intégration des primes et indemnités dans le traitement indiciaire ;

  • une augmentation immédiate pour tous les personnels de 400 € (90 points indice) pour compenser en partie la perte de pouvoir d’achat subie.


Télécharger le PDF


22 vues0 commentaire