CGT Educ'action du Morbihan, 82 Boulevard cosmao dumanoir, 56100 Lorient. 02 97 87 41 17 / 06 88 32 30 63. 56@cgteduc.fr

COVID19 FERC-CGT : mes droits questions/réponses.

 

En cette période de confinement, pour répondre aux salarié.e.s du public comme du privé de l'Education, de la Formation, de la Recherche et de la Culture, la FERC-CGT met à votre disposition uine plateforme. Il s'agit d'une démarche syndicale qui par delà la réponse juridique vise à outiller les travailleurs.euses dans leur actions collectives auprès de leur employeur.euse.

Vous devez vous connecter sur IPROF / SIAM entre le 18 mars 12h et le 02 avril 2020 14 h 

Dossier à retourner aux Élu(e)s Paritaires à l’adresse suivante
URSEN-CGT RENNES
5, rue de le Sauvaie 35000 RENNES
Ou par mail à rennes@cgteduc.fr

Continuité pédagogique et enseignement à distance :

que veut nous dire le directeur du CNED ?

Depuis la fermeture des écoles et établissements scolaires la semaine passée, nous assistons à la mise en 

Cela soulève un certain nombre de questions sur les pratiques pédagogiques, les conditions de travail et d’étude, mais aussi sur les outils mis à disposition des personnels et des élèves par l’administration.  Au-delà des aspects pratiques et techniques qui ont très vite montré leurs limites, cette mise en œuvre suscite de nombreuses questions sur le métier d’enseignant·e.

Les déclarations de la CGT Educ'Action  du Morbihan du mois de mars 2020

Comité technique académique (CTA) du 24 mars 2020.
Déclaration unitaire de la FSU, SGEN, CGT, FO, SUD et UNSA

La crise sanitaire que nous traversons est d’une gravité extrême. L’absence de moyens les plus élémentaires pour protéger les travailleurs est révoltante ! Cela n’a pas empêché un grand élan de
solidarité des personnels de l’Éducation envers les personnels soignants. Leurs enfants ont été pris en charge partout où cela a été nécessaire, très souvent sans mise à disposition des moyens de
protection. 

Déclaration de la CGT ÉDUC’ACTION BRETAGNE au Conseil Technique Spécial Académique de Rennes du 17 mars 2020


Monsieur le Recteur, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs,
La France fait face aujourd’hui à une crise sanitaire exceptionnelle, et il convient de protéger avant tout les plus faibles et les plus fragiles. Cette crise aura des conséquences sur l’emploi, c'est une évidence ; elle aura également mis en avant les effets désastreux des dégradations constantes, ces 30 dernières années, des conditions de travail et des droits sociaux des salari-é-es. La santé de toutes et tous doit être la priorité.

Lettre au  ministre

Paris le 23 mars 2020

Monsieur Jean-Michel BLANQUER
Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07


Monsieur le Ministre,
Les personnels montrent leur engagement pour accueillir dans les écoles les enfants de soignant-es, assurer les fonctions techniques et administratives qui requièrent impérativement leur présence sur site et maintenir une activité scolaire. 

ACTUALITES 

Coronavirus : garantir la santé des travailleurs  face à une réponse sanitaire insuffisante

Note aux organisations .      Montreuil, le 4 mars 2020 

La progression du virus en France ainsi que les mesures sanitaires gouvernementales et patronales soulèvent de nombreuses questions pour les travailleurs. Tout d’abord, il est clair que le gouvernement utilise politiquement la question du coronavirus, en particulier pour faire avancer le projet de loi de réforme des retraites, délaissant largement l’enjeu de protection de la santé des salariés et des citoyens. Ensuite, sa réponse sanitaire est très insuffisante ; le Gouvernement semble en effet plus pressé de trouver des solutions pour garantir les intérêts du Patronat que ceux des travailleurs ou des citoyens. Et ses premières décisions démontrent  une nouvelle fois son amateurisme et sa totale soumission au patronat : possibilité d’étalement des contributions patronales, recours à l’activité partielle, déclaration du « cas de force majeure » pour ne pas pénaliser les entreprises en cas retard de livraison, etc.

 

 Face à un gouvernement qui méprise la santé et la vie des travailleurs et des citoyens, il revient aux travailleurs et à leurs syndicats de s’assurer que leur droit à la santé est bien garanti.  

Lutte contre la réforme des retraites : les actions dans le département du Morbihan

Intervention de l'intersyndicale le 6 février 2020

Prochaines manifestations

Jeudi 13 février 2020

Manifestation aux

flambeaux

Lorient : 18 h30 - place Alsace-Lorraine

Jeudi 20 février 2020

Manifestations

Lorient 10h30 rdv Cours de Chazelles

Vannes 10h00 rdv Mairie.

Communiqués de presse / déclarations -  Janvier /février 2020

Dans le second degré : 22484 élèves en plus…. 440 postes en moins !
La rhétorique du ministère est bien huilée : pas d’inquiétude, ces 440 postes en moins dans le second degré  ..

Actualités

pas de hasard pour ma retraite.jpg

Passage au système à points, abandon du calcul sur les 25 meilleures années, montant des retraites bloqués à 14% du PIB : voici les grandes lignes de la réforme ...

A moins d’un mois de tenue des épreuves, rien n’est prêt, ce qui contribue au stress grandissant des élèves. Les enseignants expriment leur malaise, ne pouvant faire correctement leur travail ....

Vidéos